L’huile de camélia : la panacée nécessaire à toute salle de bain

Après le petit billet d’humeur de la semaine dernière sur l’huile pas-que-d’amande-douce de Floressance, on reste dans les huiles avec une chose toute douce et cocooning pour les jours d’hiver : l’huile de Camélia.
On lit comparativement peu de choses sur l’huile de Camélia sur internet, à part que « C’est le secret de beauté ancestral des japonaises ».

huile beauté asiatique camélia

L’huile de camélia est également appelée huile de thé vert. En effet, elle est extraite des graines du théier, Camilla Sinensis.

L’huile de Camélia utilisée en cosmétique naturelle asiatique

Pour le coup il apparaît qu’en effet, l’huile de Camélia, obtenue à partir des graines du théier, est utilisée depuis longtemps en Chine, en Corée et au Japon pour ses effets bénéfiques sur la peau et les cheveux (1–3). Elle a l’avantage de se conserver particulièrement bien du fait de sa teneur naturelle en antioxydants (4,5).
Bourrée d’acides gras, présentant une teneur en acide oléique supérieure à 80 % (6), l’huile de Camélia a également une action anti-inflammatoire (1) et anti-âge : elle stimule la synthèse de procollagène, inhibe la dégradation du collagène et réduit les pertes en eau de l’épiderme (2). Les tests allergiques conduits prouve qu’elle est en plus très bien tolérée (2).

Vous l’aurez compris à grand coups de citations demi-mot, c’est un peu une huile multi-usage.
Du coup, l’industrie cosmétique n’hésite pas à l’intégrer dans des brevets de crèmes anti-âge chez Chanel (7), dans des shampooings (8) ou des huile capillaires lissantes (9,10) – même si dans certains cas on aime bien l’additionner de silicones, pasque faut pas déconner non plus (7,9,10). C’est surtout l’ingrédient principal du shampooing vedette de Shiseido, Tsubaki, lancé en 2006 (11).

À quoi ça ressemble ?

Pour la contenance 100 mL, l’huile de Camélia d’Aroma-Zone est présentée dans un flacon plastique d’un orange doré qui possède le double avantage d’être joli à regarder (oui, ça compte) et de protéger l’huile des rayons lumineux.
L’huile est quasi-incolore, inodore et bien fluide, ce qui la rend facile à étaler même à très petite dose.

huile de camélia visage et cheveux

L’huile de Camélia, quasi-incolore et inodore, est agréable à appliquer du fait de sa fluidité.

Comment on l’applique ?

En sérum capillaire pour les pointe sèches

C’est une huile, donc on y va mollo sous peine de donner l’impression d’avoir trempé sa crinière dans l’huile des frites. On prend deux trois gouttes au creux de la main, on réchauffe un peu en frottant ses paumes l’une contre l’autre, et on applique gentiment sur les longueurs et pointes.
Je teste depuis 2 semaines et sur mon crin, ça un effet lissant et brillant immédiat, et le lendemain, c’est tout simple à coiffer. Je n’en mets que tous les 2 jours pour ne pas surgraisser la fibre capillaire. Je trouve le toucher moins gras et moins collant que l’olive ou le castor ricin et l’effet beaucoup plus prononcé.

En huile de massage du visage

Elle pénètre moins rapidement qu’une huile de noisette ou de jojoba, mais elle glisse mieux sur la peau, ce qui en fait une huile de massage idéale. Elle tout de même raisonnablement bien absorbée, avec un fini pas très gras. J’aime bien l’utiliser après un gommage au bicarbonate par exemple, émulsionnée avec un peu d’hydrolat d’hamamélis.
Les informations sont un peu contradictoires quand à son côté comédogène ou non, je vous conseille donc d’essayer doucement pour vous faire une idée sur votre propre peau, si comme moi vous avez le derme qui exprime facilement son mécontentement.

Pour résumer

L’huile de Camélia est une huile sympa à appliquer du fait de sa fluidité. Bien tolérée par la peau, elle a de multiples effets bénéfiques allant de l’anti-âge à la réduction de perte en eau. Sur le cheveu, elle lisse et facilite le coiffage.
On reste cependant prudent sur son fournisseur d’huile de Camélia. Étant un peu plus onéreuse à produire, certains fournisseurs asiatiques peu scrupuleux n’hésitent pas à la couper avec de l’huile de tournesol, de maïs ou de soja (12,13).

BIBLIOGRAPHIE
1. Anti-inflammatory activity of Camellia japonica oil. Kim, S., et al. 2011, BMB Reports, pp. 177-182.
2. Effect of Camellia japonica oil on human type I procollagen production and skin barrier function. Jung, E., et al. 2007, J. Ethnopharma., Vol. 112, pp. 127-131.
3. Taxonomic perspective of plant species yielding vegetable oils used in cosmetics and skin care products. Athar, M. et Nasir, S.M. 1, 2005, Af. J. Biotech., Vol. 4, pp. 36-44.
4. Effect of Added Caffeic Acid and Tyrosol on the Fatty Acid and Volatile Profiles of Camellia Oil following Heating. Haiyan, Z., et al. 25, 2006, J. Agric. Food Chem., Vol. 54, pp. 9551–9558.
5. Antioxidant Activity and Bioactive Compounds of Tea Seed. Lee, C.P. et Yen, G.C. 2006, J. Agric. Food Chem., Vol. 54, p. 779−784.
6. Endogenous biophenol, fatty acid and volatile profiles of selected oils. Haiyan, Z., et al. 4, 2007, Food Chemistry, Vol. 100, pp. 1544–1551.
7. Brault, D., Quevauviller, F. et Frick, R. Cosmetic method for smoothing wrinkles and fine lines. US20110014150 A1 États-Unis, 2011.
8. Ross, V.M. Further preparations of silk proteins, seed oils, monosaccharide, natural botanicals and polysaccharide mixtures in compositions for hair care or hair repair, and skin care and topical treatments. US20110311655 A1 États-Unis, 2011.
9. Doi, Y., et al. Hair cosmetic compositions. US6737050 B2 États-Unis, 2004.
10. Ishino, Y. Aqueous hair cosmetic composition. US20080050330 A1 États-Unis, 2008.
11. Finding Influencers and Consumer Insights in the Blogosphere. Matsumura, N., Yamamoto, H. et Tomozawa, D. 2008, ICWSM, pp. 76-83.
12. Detection of adulteration in camellia seed oil and. Hai, Z. et Wang, J. 2006, Eur. J. Lipid Sci. Technol., Vol. 108, pp. 116–124.
13. Feasibility study of quantifying and discriminating soybean oil adulteration in camellia oils by attenuated total reflectance MIR and fiber optic diffuse reflectance NIR. Wang, L., et al. 3, 2006, Food Chemistry, Vol. 95, pp. 529-536.

6 Comments

  1. super produit! les cheveux secs et cassants sont matés et l’on peut se permettre une belle coiffure sans qu’ils paraissent gras.
    Il faut en mettre très peu pour avoir un excellent résultat, heureusement, car le prix est élevé

    • À un peu moins de 10 € les 100mL sur Aroma-Zone, ça reste quand-même abordable. Mais oui, très chouette produit à introduire dans un sérum huileux par exemple !

  2. Depuis le temps que je veux acheter cette huile, tu m’as convaincue (encore !).
    Est-ce qu’en mettre quelques gouttes dans mon shampooing ferait une différence ? (si tu as testé) parce que j’ai un peu peur de me retrouver comme une motte de beurre en guise de tignasse une fois les cheveux secs, et ça serait idéal d’éviter ça.

    A plus !

    • Hahaha ! Tu verras, c’est vraiment chouette comme huile. Je n’ai pas essayé dans le shampooing, par contre je met une petite pression sur cheveux mouillée, sur les longueurs avant d’ôter l’eau. Ça se répartit pas mal, mais effectivement il faut bien doser, sinon ça reste super gras. Le mieux, c’est de tester un jour où tu restes à la maison, au cas où…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *