L’huile sèche Melvita : pas tout à fait assez pour les peaux très sèches

Globalement, je n’aime pas me coller une huile, une crème, un baume ou une lotion sur le corps.
C’est pas que je suis une fille négligée, hein. Je n’ai aucun problème à prendre raisonnablement soin de la peau de mon visage, mais faut dire que sa surface cutanée est quand même largement inférieure surtout que j’avais pris du poids.
Bref, en un mot, s’étaler un truc censément hydratant sur le corps, je trouve ça long et chiant, et surtout ÇA COLLE.

huile sèche satinate melvita

Melvita nous propose une huile sèche satinante, pour peaux sèches, utilisable sur le visage et le corps. Personnellement je ne me suis pas trouvée spécialement satinée après application, mais même dans la cosmétique bio, le marketing a la vie dure.

Oui, enfin franchement si t’aimes pas, pourquoi tu viens nous en causer ?

Si j’aborde l’huile sèche pour le corps de Melvita aujourd’hui, c’est parce qu’il y a un peu plus d’un an, j’ai déménagé.
Le fond de ma bouilloire, les traces blanches sur tout ce qui a été en contact avec l’eau courante, et le décès prématuré de mon lave-vaisselle (R.I.P.) sont autant de preuves criantes du fait que l’eau est drôlement calcaire chez moi.

Malheureusement, vu que je prise les longues ablutions quotidiennes, ça n’a pas loupé, au bout de quelques semaines j’ai commencé à avoir sur mes jolies gambettes des plaques rouges et sèches, que la science appelle pudiquement dermatite atopique et que le péquin lambda comme vous et moi qualifie bêtement d’eczéma.

huile sèche melvita

Promis, ce n’est pas uniquement pour éviter de parsemer mon article de photos d’affections cutanées que je vous cause de cette huile. D’ailleurs, vous pouvez voir au niveau de la bouteille que j’ai sérieusement testé la chose avant d’en parler.

Ah oui, l’eau calcaire ça donne de l’eczéma ?

Vous allez rire : scientifiquement parlant, on sait pas.
Ouais, ouais, je sais, ça faisait longtemps.
On a de fortes suspicions, notez bien, depuis pas mal d’années : il y a des chances que la dureté de l’eau augmente le risque d’eczéma. (1-2) Mais ça n’est pas l’unique cause de dermatite atopique.
Au rang des autres coupables, on trouve bien sûr les agents lavants, sans discrimination : savon de Marseille ou nettoyant synthétique, même combat, d’autant plus que la dureté de l’eau influence la quantité de mousse développée. (2-3) Du coup, en se lavant sous une eau calcaire, on a forcément tendance à utiliser une plus grande quantité de savon / gel douche / nettoyant sans sulfates [barrer la mention inutile].

Chez les coupables plus improbable, on s’étonne de voir le cycle de la femme : mesdames, mesdemoiselles, de même que votre humeur, votre peau est plus irritable au premier jour de vos règles. Vous êtes donc plus susceptibles de vous retrouver avec une vilaine dermatite atopique au premier jour de votre cycle qu’au dixième. (4) Quant à la période prémenstruelle, qu’on se le dise, elle n’est pas non plus l’amie de votre peau. (5)
Ouais, c’est moche mais c’est comme ça.

Le stress est également un facteur déclenchant chez certains patients, de même que les allergies alimentaires, certains microorganismes ou la laine. (6)

melvita huile sèche satinante

Mais si on entrait dans le vif du sujet ?

Chic ! Mais l’huile sèche Melvita, dans tout ça ?

Attention, ce n’est pas parce que je suis allée voir ma médecin, qu’elle n’a pas su me dire si c’était de la dermatite atopique ou du psoriasis, qu’elle ma dit de me tartiner de crème à la cortisone parce que « de toutes façons c’est efficace pour les deux » (sic.) et que ladite crème à la cortisone, quoique je m’en soit ointe religieusement 2 fois par jour, m’a fait autant d’effet que si j’avais craché sur ma peau meurtrie, qu’il ne faut pas aller voir un médecin soi-même.

Ceci étant posé, une des recommandations pour le traitement de la dermatite atopique, c’est l’hydratation de la peau et l’utilisation d’émollient, donc de gras. (6)

L’huile sèche de Melvita est constituée d’huile de coco fractionnée, de triglycérides et autres corps gras, et m’a donc semblée toute indiquée pour m’enduire le cuissot afin, si ce n’est de guérir, au moins de prévenir l’apparition de plaques sèches de dermatite atopique.

huile sèche melvita bio

L’huile sèche satinante de Melvita est certifiée par la charte Cosmebio.

L’huile sèche Melvita à l’usage

C’est une huile certifiée Cosmebio qui s’étale raisonnablement bien et qui a un parfum discret et pas désagréable.
Une mention très bien pour le flacon en verre, qui assure une conservation plus sympa que le plastique, avec un double bémol cependant :

  1. ce type de vaporisateur assez puissant, pour une huile, c’est super relou, on en colle partout sauf sur l’endroit visé vu que ça éclabousse.
  2. dans une logique de développement durable, ça serait drôlement sympa que les marques bio utilisent des pas de vis plutôt qu’un sertissage sur la pompe ou le vaporisateur, histoire qu’on puisse recycler le contenant une fois le contenu épuisé.

D’un point de vue texture, l’huile est effectivement plutôt sèche, elle ne colle donc pas trop longtemps suite à l’application.
Par contre, pour les peaux très malmenées, type celle de mon joli mollet galbé, j’ai trouvé que ça n’était pas suffisant.
Je l’ai testée sur le visage, avec un hydrolat et de l’aloe vera en dessous, même sanction alors que j’ai la peau du visage plutôt normale.
Je n’ai pas vraiment tenté dans les cheveux parce qu’il faudra que je vous en cause un jour, mais je ne fais plus du tout de bains d’huile.

huile sèche melvita

Mon rêve dans la vie (enfin, j’en ai d’autres, hein, mais un des) ça serait une marque bio qui proposerait de jolis packaging recyclables, desquels la couleur verte serait, tenez-vous bien, COMPLÈTEMENT absente.

L’huile sèche Melvita en deux mots

Qu’on soit bien d’accord, à aucun moment il n’est mentionné que cette huile est adaptée au traitement de la dermatite atopique, j’ai juste essayé parce que je suis d’un naturel curieux et que cette huile est étiquetée comme convenant aux peaux sèches.
Pour résumer, c’est une huile blindée d’émollients variés, qui aidera certainement une peau normale à garder sa souplesse et son hydratation, mais qui m’a paru trop légère pour une utilisation fructueuse sur peau sèche à très sèche.
Vous serez au demeurant ravies de savoir que mon mollet a retrouvé une peau indemne, mais je vous en causerais dans un prochain article !

____________________________

BIBLIOGRAPHIE
1. N.J. McNally, H.C. Williams, D.R. Phillips, M. Smallman-Raynor, S. Lewis, A. Venn, J. Britton, Atopic eczema and domestic water hardness, The Lancet. Vol. 352, 9127, pp. 527-531.
2. K.S. Thomas, T. Dean, C. O’Leary, T.H. Sach, K. Koller, A. Frost, SWET Trial Team, A randomised controlled trial of ion-exchange water softeners for the treatment of eczema in children, PLoS Med. 8, 2011, Vol. 2.
3. R. Warren, K.D. Ertel, R.G. Bartolo, M.J. Levine, P.B. Bryant, L.F. Wong, The influence of hard water (calcium) and surfactants on irritant contact dermatitis, Contact Dermatitis. 1996, Vol. 35, 6, pp. 337-343.
4. T. Agner, P. Damm, S.O. Skouby, Menstrual cycle and skin reactivity, J. Am. Ac. Dermatol. 1991, Vol. 24, 4, pp. 566-570.
5. D. Kemmett, M.J. Tidman, The influence of the menstrual cycle and pregnancy on atopic dermatitis, Brit. J. Dermatol. 1991, Vol. 125, 1, pp. 59-61.
6. C.A. Akdis, M. Akdis, T. Bieber, C. Bindslev‐Jensen, M. Boguniewicz, P. Eigenmann, T.A. Luger, Diagnosis and treatment of atopic dermatitis in children and adults: European Academy of Allergology and Clinical Immunology/American Academy of Allergy, Asthma and Immunology/PRACTALL Consensus Report, Allergy. 2006, Vol. 61, 8, pp. 969-987.

3 Comments

  1. Vivement l’article sur ta lutte victorieuse contre le mollet atopique, car le mien dessèche, croûte, gratte et saigne avec une obstination dont aucun tartinage d’aloe vera ou d’huile n’a su venir à bout.

  2. C’est assez marrant cette tendance à vouloir mettre de l’huile ou du beurre végétal quand on a la peau sèche. Perso l’huile de me fait pas grand chose, l’idéal pour réhydrater ma peau c’est de la crème, tout simplement.
    Je suis très curieuse de savoir pourquoi tu ne mets plus d’huile dans les cheveux, est-ce parce que finalement ce n’est pas si bien que ça? Ou alors tu as déniché un ingrédient miracle? =p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *